Qu’est ce que l’acidification de l’océan?

L’ocean absorbe environ 25% du CO2 atmosphérique issus de la combustion des combustibles fossiles et des changements d’usage des sols. Ce CO2 se dissous dans l’eau de mer pour former l’acide carbonique. Comme nous avons emis de plus en plus de CO2 dans l’atmosphere, l’ocean en a absorbe des quantites plus importantes a un rythme de plus en plus rapide. Ceci altere la capacite du systeme a s’ajuster aux changements de CO2 qui naturellement interviennent sur des millenaires, modifiant de maniere significative la chimie des oceans, et conduisant progressivement a son acidification.

Depuis le debut de la revolution industrielle, il y a 250 ans, l’acidite de l’eau de mer a augmente de 30%. Il faut noter que l’augmentation de l’acidite de l’eau de mer abaisse le niveau alcalin naturel de l’ocean et force de maniere non naturelle l’equilibre acide-base de l’eau de mer vers l’acide. Si, ce phenomene s’accelere dans les quatre prochaines decennies, comme cela est prevu, l’augmentation consequente de l’acidite de l’ocean sera plus importante que ce que nous avons pu connaitre au cours des derniers 21 millions d’annees. Les projections futures montrent qu’en 2060, l’acidite de l’eau de mer pourrait avoir augmente de 120%. Dans l’etat actuel de nos connaissances, le changement actuel d’augmentation est de plusieurs fois plus rapide que ce que nous avons pu connaitre au cours des derniers 55 millions d’annees.

En quoi l’acidification de l’océan est différente du changement climatique?

Le changement climatique est la consequence d’une serie de gaz a effet de serre qui conduit a une absorption plus importante par la Terre d’energie solaire, alors que l’acidification resulte seulement de l’augmentation des niveaux de CO2 atmospherique se dissolvant dans l’ocean. Bien qu’il y ait un degre d’incertitude sur l’impact qui resultera du changement climatique, les modifications chimiques qui interviendront dans l’ocean sont certaines et predictibles. Le processus par lequel le CO2 se dissous dans l’eau de mer pour former de l’acide carbonique est largement independant du changement climatique, bien que l’augmentation de la temperature reduise la solubilite de CO2. La reduction des autres gaz a effet de serre ne diminuera pas l’acidification de l’ocean. L’attenuation de l’acidification de l’ocean necessitera des choix qui sont differents de ceux attenuant le changement climatique, car les effets interviendront a des seuils differents que ceux de l’atmosphere. De maniere similaire, les projets de geo-ingenierie visant a modifier le bilan radiatif de l’atmosphere n’auront pas d’impact sur les niveaux de CO2 atmospherique et n’aideront donc pas a diminuer l’acidification de l’ocean.

Qu’est ce qui est important?

De nombreuses especes animales et vegetales dans les mers ont des squelettes ou coquilles en carbonates de calcium. Certaines, comme le plancton microscopique, a la base de la chaine alimentaire, les coquillages et les mollusques utilises dans nos regimes alimentaires, ou meme les algues incrustantes qui cimentent les barrieres coralliennes, secretent une forme de carbonate de calcium qui se dissous facilement si l’eau de mer continue a s’acidifier. Une tendance a plus d’acidification reduira donc la capacite de ces especes a fabriquer leurs coquilles. Nous beneficions de ces vegetaux et animaux jusqu’a present, mais l’acidification menace leur existence.

L’ocean nous fournit non seulement de la nourriture, mais indirectement il nous soutient de plusieurs autres manieres; l’air que nous respirons depend largement de la bonne sante de l’ocean vis-a-vis de la production d’oxygene, de la production des eaux de surface des mers qui stimule la formation de nuages qui aide a rendre notre planete viable. L’ocean represente environ la moitie de la productivite de la planete dont le genre humain tire directement avantage par les peches de poissons et de coquillages. L’acidification de l’ocean nous entraine dans un voyage incertain et nous n’avons qu’une petite idee de la maniere dont des processus essentiels seront affectes.

Impacts économiques?

Les eaux profondes de l’ocean sont naturellement plus acides que celles plus proches de la surface. Les effets combines des forts upwellings et l’acidification le long de la cote Nord -ouest americaine est que ces processus peuvent accelerer le mouvement d’acidification corrosive des eaux vers le plateau continental, impactant potentiellement les habitats marins des eaux peu profondes et les especes vivantes proches des cotes. En 2007, sur la cote Ouest des Etats Unis, ces eaux naturellement plus acides ont ete reperees envahissant les eaux cotieres, ce qui pourrait provoquer des risques pour les coquillages dependant de ces zones le long de la cote americaine.

Simultanement a cette decouverte, et depuis 2005, l’industrie de l’huitre dans le Pacifique Nord-Est americain a enregistre un declin progressif de 111 millions de dollars US par an, car d’annee en annee la survie des larves s’est degradee. Maintenant que l’industrie de l’huitre entre dans sa cinquieme annee de crise majeure depuis des decennies, les scientifiques ont avance une theorie derangeante. Ils suspectent que les eaux de fond naturellement acides qui remontent de l’ocean pacifique profond sont actuellement pompees dans les bassins ostreicoles et pourraient etre suffisamment corrosives pour tuer les larves d’huitres. Les mollusques a eux seuls representaient $748 millions (19%) des revenus de la peche aux USA en 2007. Les pertes en peches dues a l’acidification de l’ocean conduiront a des pertes d’emplois dans les industries qui lui sont liees economiquement et qui sont actuellement difficiles a quantifier. Il est cependant clair que ces pertes economiques secondaires consecutives a la diminution des peches de poissons seront concentrees dans des regions particulieres, dont la plupart ont une resilience economique trop faible pour endurer des pertes de revenus associes aux peches.

Que peut on faire?

Il est temps d’agir pour reduire l’acidification de l’océan et le traitement de choc doit etre la réduction de la croissance rapide du CO2 atmospherique et d’en limiter les niveaux futurs. L’acidification de l’océan sera incremental. Aujourd’hui l’impact reste relativement mineur, mais le taux de changement s’accelere. De plus, il y a un decalage entre les emissions de CO2 atmospherique et l’etat d’equilibre - en assumant que nous soyons capable de reduire, plutot que ( ce qui est improbable) d’arreter les emissions de CO2, l’acidite de l’ocean augmentera pendant plusieurs annees. Cette propriete du systeme fait qu’il faudra reduire le CO2 pour compenser les emissions anterieures et cela penalisera d’autant les reductions d’emissions a realiser. Alors qu’a la fois l’acidification des oceans et le changement climatique vont impacter nos vies, l’acidification des oceans met encore plus de poids sur la necessite de reduire rapidement et de maniere significative les emissions de CO2.